LES CUISINIÈRES À BOIS

Autrefois très répandues dans les campagnes, les cuisinières servaient à la préparation des repas, au chauffage du local où elles étaient placées et parfois au chauffage d’autres pièces. Certaines cuisinières fonctionnaient comme de petites chaudières de chauffage central alimentant plusieurs radiateurs.
Aujourd’hui, l’arrivée des gazinières à butane et du chauffage central a contribué à leur disparition cependant on trouve encore sur le marché des cuisinières d’aspect plutôt « rétro » et réparties en deux catégories :
Les cuisinières dites « simples » : Équipées d’un foyer, elles permettent grâce à une plaque en fonte et à un four, la cuisson des
aliments ainsi que le chauffage de la pièce dans
laquelle elles sont placées.
Les cuisinières à bouilleur ou « cuisinière chaudière » : Ayant les mêmes fonctions que les précédentes, elles peuvent en plus, grâce au bouilleur
intégré, être raccordées à un réseau de chauffage central et / ou alimenter un ballon d’eau chaude.
Quelle que soit la catégorie, elles sont généralement réalisées en fonte ou en acier, le foyer est souvent revêtu de briques réfractaires. Les rendements varient de 50 à 70 %. Ils dépendent non seulement des modèles mais aussi de la qualité de l’installation et du mode de fonctionnement. L’autonomie est de quelques heures. L’émission de polluants est relativement élevée avec les appareils de conception ancienne, les modèles plus récents sur le marché, équipés d’arrivées d’air multiples, permettent un meilleur contrôle de la combustion.